CC – f4 d‘après Pleyel op. 1555, 1830

CC – f4 d‘après Pleyel op. 1555, 1830

Pédales de prolongation et una corda
Options: Acajou, vernis au tampon Français
environ 126 x 244 x 41 cm, env. 214 kg

Frederyk Chopin disait du piano Pleyel que c’était son « nec plus ultra », et c’est avec le son de cet instrument en tête que le compositeur composa la plupart de ses oeuvres. Liszt a décrit comment Chopin, sur le Pleyel, « recréait l’art perdu de l’harmonica de verre allemand (Glass Harmonica) – le mariage du cristal et de l’eau ». L’instrument de Paul McNulty a été construit d’après le Pleyel op.1555 de 1830, aujourd’hui au Musée des Instruments de Musique de Paris.

Lire la suite

fortepiano s.r.o. implements a project co-financed by the European Union.
Number of project: CZ.01.2.111/0.0/0.0/18_244/0016789