Materials Walter & Sohn, env. 1805

Moderator (céleste) et genouillère forte, noyer
Options: cerisier, if, pyramid mahogany et moulures en laiton, intarsia
(environ 221cm/99cm/31cm, 90kg)

Anton Walter (1752-1826), « facteur d’orgues de chambre et facteur d’instruments à Vienne » fut le plus célèbre facteur de pianoforte de son époque. Les améliorations qu’il apporta au mécanisme du pianoforte viennois demeurèrent la référence du genre pendant de nombreuses années. Il construisit environ 700 instruments. Mozart (qui en acheta un en 1782) et Beethoven (qui faillit en acheter un en 1802) appréciaient la qualité de ces instruments. Le fils de Mozart, Carl, rapporte : « Il faut surtout remarquer le pianoforte en forme d’aile que mon père préférait à tous les autres, au point que non seulement il voulait toujours l’avoir près de lui dans sa salle de travail mais il n’en jouait point d’autre dans tout autre lieu public. »

Né en 1752 près de Stuttgart, Anton Walter se fit connaître professionnellement à Vienne en 1778. Comme de nombreux créateurs, Walter ne cessa d’expérimenter : alors que d’autres ateliers produisaient des pianos en série, Walter ne cessa jamais de chercher le « son idéal »; chaque instrument se distinguait du précédent par quelque détail.

En 1800, son beau-fils entra dans l’entreprise qui prit alors le nom d’Anton Walter & Fils (Anton Walter und Sohn). Il augmenta l’étendue du clavier mais sans modifier la construction de base ni la sonorité des instruments.

Le pianoforte dispose d’un modérator et de genouillères, équivalents des pédales sur le piano moderne. Le modérator glisse des languettes de toile entre les marteaux et les cordes, avec pour effet d’adoucir le volume et d’assouplir le son. La genouillère est l’équivalent de la pédale étouffoir (droite) sur le piano moderne.

TELECHARGER LE TEXTE
Retour à la page précédente