INSTRUMENTS

FF - f4  d'après Fritz, 1812

Moderator, pédales de prolongation et una corda, noyer
Options: double modérator, registres (basoon, musique turque), acajou
(environ 222cm/116cm/36cm)

Le Fritz est un bel exemple du piano viennois romantique de 6 octaves. Les changements dans la facture du piano suivirent l’évolution des compositeurs, reflétant l’évolution du goût et l’avancée des expérimentations. Les instruments du nouveau style romantique développèrent un côté lyrique avec un accompagnement fourni, ce qui induisit des changements conséquents dans le design du piano, par exemple les marteaux dont la taille augmentait en même temps que l’épaisseur de la table d’harmonie et le diamètre des cordes.

Le changement du style musical et des instruments se fit avec une grande variété, et on est loin de l’uniformité des pianos d’aujourd’hui. La prolifération des pianos à Vienne au début du 19è siècle vient du grand nombre de facteurs de piano — 300 marques différentes entre 1780 et 1830 — à un moment où beaucoup de styles et de tendances différentes étaient en vogue simultanément parmi les facteurs et leur clientèle.

Un des facteurs de piano de cette époque fut Johann Peter Fritz, et bien que l’on sache peu de choses sur lui, le grand nombre d’instruments qui lui sont attribués attestent de sa maîtrise. Un piano pouvait à cette époque être désigné comme un piano pour le lied, un « Lieder piano », et la chaleur de l’accompagnement ainsi que les aigus chantants des pianos Fritz sembleraient le placer dans cette catégorie. Il est intéressant de mentionner que Giuseppe Verdi possédait un piano Fritz, et qu’il le préférait à son autre piano. La copie de MacNulty se base sur un piano Fritz de 1812 environ.

Retour à la page précédente
Liste des prix
Télécharger des matériaux